PARLER, ÉCOUTER, COMPRENDRE

Auteur : Heinz Zimmermann

Éditeur : Les Trois Arches

110 pages

Prix : 17,00 €

Ce livre est épuisé

Les prix et les informations de cette page ne sont plus mis à jour

Rendez-vous sur notre nouveau site

www.eurythmiste.com

 

Parler, écouter et comprendre sont des aptitudes indispensables à un échange fructueux. L'aptitude à dialoguer est aujourd'hui nécessaire partout où les processus de connaissance et de décision ont cessé d'être l'affaire d'un individu pour devenir celle d'un groupe. Une bonne conversation, pour devenir socialement salutaire, ne repose pas seulement sur le don de la parole, mais aussi sur l'art d'écouter. Heinz Zimmermann en donne de multiples descriptions et exemples concrets, tirés entre autres de sa longue expérience d'autogestion dans une école Rudolf Steiner.

SOMMAIRE

- Les éléments constitutifs de l'entretien - Le miracle de la parole - L'art de l'écoute - Les niveaux de l'entretien - L'art de l'entretien - L'entretien archétype d'une genèse sociale moderne - L'union dans l'entretien - Exercices

L'art de l'écoute

" Les qualités d'un entretien dépendent beaucoup de ce qui se passe en celui à qui s'adresse le propos. Souvent nous savons avoir compris où l'autre veut en venir longtemps avant qu'il ait fini de parler. C'est une des raisons nous amenant à lui couper impoliment la parole. L'intérêt envers la chose et l'intérêt envers le partenaire intensifient dans tous les cas mon attention, mon écoute étant, selon le cas, dirigée plulôt vers l'information ou vers la personne. Ce qui, par contre, échappe souvent à la pleine conscience, c'est le comment : la forme syntaxique, le choix du vocabulaire et surtout l'intonation.

Nous ne réagissons à l'intonation que lorsque celle-ci est chargée d'intention. Une mère demande par exemple à sa fille de quatorze ans de ranger sa chambre : " Tu serais gen- tille de ranger ta chambre ! ". Sa fille : " Oui ". La mère perçoit tant de mauvaise volonté et de réprobation dans ce " oui " qu'elle ajoute : " ça va, ça va, tu fais comme tu veux ". Ce à quoi sa fille réplique : " Je t'ai dit que j'allais le faire ! ", L'ensemble du dialogue repose sur la tension entre contenu et forme. Le " oui " de la fille exprime en réalité : " J'en ai ras- le-bol, je voulais faire autre chose ; ta remarque m'énerve ", etc. C'est à cela que réagit la mère, non à l'acquiescement formel ; ce qui amène la fille à souligner cet acquiescement du seul point de vue du contenu en brouillant ainsi dialectiquement sa réaction véritable. De tels échanges sont courants dans la vie quotidienne. Mais il importe de réaliser que l'intonation et tous les autres éléments sensoriels (mimique, gestes, etc.) agissent sur le partenaire, y compris lorsque ceci n'est pas dans l'intention de l'orateur.

Notre fixation extrême sur les contenus, propre à notre civilisation informatique, nous conduit à surévaluer le niveau du sens et à négliger le sensoriel. Dit un peu brutalement : nous tendons à vouloir comprendre avant d'avoir entendu, Souvenons-nous cependant qu'enfants, nous n'aurions jamais pu acquérir la parole si nous n'avions écouté puis répété les messages avant d'en avoir saisi le sens. Le petit enfant réagit presque exclusivement au ton de la voix, Le sens se trouve simultanément transmis par le timbre de la voix, le rythme et la mélodie. "

Extrait de : Parler, écouter, comprendre

L'AUTEUR : Heinz Zimmermann, né à Bâle en 1937. Germaniste et philologue classique. Thèse de doctorat sur la " Typologie de l'échange spontané ". Collaborateur scientifique auprès de l'Institut Goethe en Finlande et de l'Université de Bâle. Enseignant pendant 25 ans dans une école Steiner. Actuellement professeur de linguistique et' de pédagogie Waldorf.

Du même auteur : Art (L') de communiquer

Liste des livres par ordre alphabètique