MÉTHODE ET PRATIQUE DE L'ART DE L'ÉDUCATION

Auteur : R. Steiner

Éditeur : Triades

230 pages - Broché

Prix : 24,00 €

Les prix et les informations de cette page ne sont plus mis à jour

Rendez-vous sur notre nouveau site

www.eurythmiste.com

 

Aujourd'hui, il existe près de mille " écoles Steiner " ouvertes à tous les enfants dans le monde.

Le cours Méthode et pratique réunit des conférences que Steiner fit aux premiers maîtres pour les préparer concrètement à leur tâche. Ce cours, où tout pédagogue moderne trouvera encore une inépuisable source d'inspiration, constitue le complément du cours sur la Nature humaine qui expose les fondements spirituels de cet art de l'éducation. En ce début du XXIème siècle, où l'enseignement connaît partout une crise sans précédent, ces idées novatrices posent les bases d'un renouveau fondamental de l'acte d'apprendre.

" Vous devez développer en vous les facultés qui, à l'instant où vous vous occupez de l'enfant dans le cadre d'une discipline quelconque, font que vous vous y absorbez tout comme l'enfant s'y absorbe lui-même, quel que soit le sujet traité.Vous ne devez pas être pénétré de cette pensée : je sais déjà tant de choses, et je m'y prends de la manière qui convient à l'enfant, je suis bien au-dessus de son niveau, et j'arrange tout ce que je veux lui dire de la faqon qui lui convient. - Non ! Vous devez être capable de vous transformer si complètement que l'enfant, par votre enseignement, connaisse un véritable éveil, que vous deveniez vous-même enfant avec l'enfant. Mais non pas en bêtifiant. Il ne s'agit pas de devenir puéril dans son comportement, mais de traduire dans son langage d'enfant ce qui est d'un niveau plus mûr. Pour pouvoir le faire correcte- ment, il faut plonger le regard plus avant dans la nature humaine. Il faut prendre au sérieux le fait que l'être humain devient productif dans ses facultés spirituelles les plus importantes lorsqu'il garde pour la vie l'enfant en lui. On est un poète, un artiste, lorsqu'on sait garder vivante l'activité de l'enfant en l'homme mûr. Être toujours posé, ne plus pouvoir intérieurement être un enfant, ni manier comme un enfant sa pensée, son sentiment, son vouloir - après avoir passé la trentaine, assimilé des idées plus mûres - ne donne pas à l'enseignant la bonne attitude. Ce qui est pour lui la bonne attitude dans la vie, c'est de pouvoir revenir à l'état d'enfance avec tout ce qu'il apprend, avec tout ce qu'il acquiert. Il y reviendra par la joie intense qu'il éprouvera, tout comme l'enfant peut se réjouir d'avoir perçu quelque chose de nouveau. Bref, c'est l'âme et l'esprit qui doivent retourner à l'état d'enfance, et non pas le corps visible. Beaucoup de choses dépendront de l'atmosphère qui naîtra entre le maître et les élèves. Tout ira bien si vous parlez par exemple de la vie, de la nature, en y prenant autant de plaisir qu'un enfant, en vous étonnant comme un enfant".

" Extrait de :" Méthode et pratique de l'art de l'éducation " GA 294, I 919

 

Liste des livres par ordre alphabètique

Liste de l'oeuvre de Rudolf Steiner classée par GA (Gesammtausgabe)

Haut de la page